Saalion VanLife

Voyager au Portugal

Voyager au PORTUGAL

Ce que dit la loi

  • Autorisation de stationner pendant 48 heures

La loi 66/2021, publiée au journal officiel portugais le 24 août 2021, assouplit l’interdiction. C’est indéniable, et c’est une bonne nouvelle pour les camping-caristes. Désormais, il est possible de stationner pour une durée maximum de 48 heures sur les parkings du Portugal. Attention, la loi précise « Dans la même commune » . Impossible donc, au bout de 48 heures, de se déplacer vers un parking voisin. La loi donne une définition du stationnement, impliquant une immobilisation du véhicule, avec ou sans passagers à bord, et excluant les activités de camping et de vidange sauvage.

  • Des exceptions importantes

N’allons pas croire que cette autorisation de 48 heures soit générale. Le texte exclut effectivement certaines zones du territoire portugais.

  • Régions classées Rede Natura 2000
  • Zones de littoral protégées sous le label POOC (Plano de Ordenamento da Orla Costeira)
  • Localités dans lesquelles une réglementation particulière est en vigueur

Dans ces zones, il n’est donc possible de faire étape que sur les aires et les parkings. Selon l’interlocuteur portugais de la FICM, les zones Natura 2000 couvrent un tiers du territoire, et la POOC regroupe « une bonne partie du littoral ».

  • Une appli pour géolocaliser les camping-cars

Surprise dans cette loi : les autorités pourront autoriser des camping-caristes à dépasser la limite des 48 heures, à condition que le véhicule soit référencé une plateforme électronique gratuite. Le camping-car est alors géolocalisé. Un dispositif totalement inédit à notre connaissance, qui pose des questions légales et éthiques.

  • Sanctions : entre 60 € et 600 € d’amende

Toute enfreinte à cette nouvelle réglementation peut faire l’objet de sanctions. La loi prévoit des amendes de 60 € à 300 € sur l’ensemble du territoire, et de 120 € à 600 € dans les zones protégées (Natura 2000 ou domaine côtier).

Voyager avec Portugal EasyCamp

"Une alternative durable aux aires traditionnelles de camping-car."

« Une famille qui aime voyager,

être en contact avec la nature et

découvrir des endroits pleins d’histoires à raconter.

Et nous voulons partager cette passion avec vous ! »

Consiste en la création d’un réseau d’agrotourisme qui vise à donner aux camping-caristes la possibilité de connaître plusieurs régions rurales du Portugal, qu’elles soient des exploitations viticoles, agricoles ou d’élevage, et y passer la nuit, à l’invitation du producteur, en échange de l’achat des produits de la ferme.

  • Camping-caristes

Que les camping-caristes découvrent des produits locaux et bénéficient de l’hospitalité des Portugais dans un endroit exclusif et en sécurité.

  • Domaines

Que les producteurs puissent faire connaître leurs produits et leur région, et augmenter ainsi leurs recettes.

  • Tourisme durable

    Promouvoir le tourisme durable à travers la découverte des produits du terroir et des producteurs locaux.
  • Diversité

    Promouvoir chez le public étranger la diversité et la richesse des différentes régions portugaises.
  • Concept win/win

    Promouvoir le contact direct et une relation positive entre les camping-caristes et les producteurs locaux.
  • Reconnaissance

    Améliorer la reconnaissance et la connaissance des produits régionaux, traditions alimentaires, gastronomiques et viticoles.

Comment faire?

Sur le site internet du réseau portugaleasycamp.com, les photos sont alléchantes. De beaux domaines agricoles, viticoles, des élevages et autres fermes en tous genres. Les initiateurs d’EasyCamp affirment préserver une sélection très rigoureuse de leurs partenaires, lesquels devront tous proposer un environnement d’accueil de qualité.

Entre 12€ et 25€…

Pour les usagers, la règle du jeu est néanmoins différente de celle qui prévaut notamment en France avec le réseau France Passion. En effet, celui-ci devra préalablement se rendre sur le site du réseau, choisir une étape dans un des domaines agricoles, procéder à l’achat d’un pack produits (vins ou fromages le plus souvent, entre 12 et 25 € le pack) et enfin profiter du domaine dans le cadre d’une étape de 24h. Si l’obligation d’achat peut apparaître un peu surprenante, la formule permet d’être hébergé dans des cadres très souvent privilégiés, et loin des concentrations parfois courantes au Portugal…

Facebook
Twitter
WhatsApp
Pinterest
Email

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.