Saalion VanLife

Électricité: Quelle batterie auxiliaire choisir?

Électricité Quelle batterie auxiliaire choisir?

Solution dont le budget est lié à la puissance de la batterie. Solution écologique grâce à l’énergie renouvelable (soleil)

En fait, il existe t…

Table des matières

Les types de batteries

Il existe deux types de batteries:

  • La batterie principale, celle de votre moteur et qui alimente également tous les fonctions électroniques de la vie à bord (compteur, phares,  autoradio, vitres…)
  • La batterie auxiliaire (appelé sous le nom aussi de secondaire ou décharge lente), celle qui vous servira pour les éléments électriques d’aménagement de votre fourgon

Una batterie selon sa consommation

Je vous invite à relire l’article sur l’équipement électrique et être autonome pour savoir comment définir la batterie qu’il faut choisir (Puissance)

Voila l’exemple pour définir la puissance de la batterie à choisir

Appareil Puissance (W) Durée d’utilisation par jour (H) Consommation (Wh) par jour
Ordinateur Portable
45W
2h
90 Wh/jour
Téléphone portable
20W
2H
40 Wh/jour
Lumière LED
6 ampoules à 7w = 42W
2,5H
105 Wh/jours
Refrigerateur
25W
24H
600 Wh/jours
Enceinte bluetooth
20W
1H
15 Wh/jour
TOTAL
152 W
850 Wh par jour

Dans cet exemple, la consommation quotidienne sera de 850 Wh et une puissance maximum de 152 Watts

Maintenant, nous allons faire un calcul très simple. Et oui, encore un. L’unité de mesure d’une batterie s’exprime en Ah ( Ampère-heure) et nous voulions savoir quel batterie choisir pour faire fonctionner vos appareil.

Le calcul est très simple:

Vous devez donc prendre une batterie ayant au moins 70,33 Ah mais pour une question de longévité de votre batterie il est conseillé qu’elle ne se décharge jamais de plus de 40%

Dans ce cas, il faudra acheter une batterie d’au moins 175 Ah.

Si nous poussons encore plus loin.

Si vous souhaitez à l’avenir rajouter des appareils ou si vous n’avez pas de soleil durant une certaine période, vous pouvez acheter une batterie avec plus d’ampérage heure. Vous pouvez multiplié par 1.5 votre résultat et acheter une batterie proche des 262 Ah.

LES TECHNOLOGIES DE BATTERIE

Il existe 4 technologies de batterie:

  • La batterie Plomb : la batterie au plomb est la batterie la plus répandu sur le marché. Elle est utilisée pour alimenter les moteurs. Elle fourni une grande quantité d’énergie mais ne supporte pas les décharges profondes!
  • Batterie Gel

Pour leur part, les batteries dites gel se distinguent par la composition de l’électrolyte, qui comprend de la silice pour lui donner la consistance d’un gel. L’échange chimique entre les plaques positives et négatives est ainsi plus uniforme, ce qui permet de garder l’homogénéité de l’électrolyte. Il est à noter que leur utilisation implique le respect impératif des courbes de charge, tant en tension que courant, au risque de ne pas réussir à les recharger ou inversement à les détériorer.

  • Batterie AGM

Les batteries à technologie AGM reprennent le principe de l’électrolyte en gel, mais dans une forme évoluée. Elles se caractérisent par l’utilisation de buvards en fibre de verre imprégnés d’électrolyte et comprimés entre les plaques, ce qui facilite plus encore l’échange chimique entre les plaques, d’autant que l’écart entre celles-ci est très réduit. Les batteries AGM et gel peuvent être installées dans des espaces clos car elles sont sans entretien et ne dégagent aucun gaz.

  • Batterie Lithium

Pour leur part les batteries lithium affichent des performances élevées, elles sont capables de délivrer l’intégralité de leur capacité sans variations de courant. En outre, elles sont plus légères et moins encombrantes à puissance égale que les batteries plomb, et sont dotées d’un BMS (Battery Manager Service) qui contrôle le niveau de charge et décharge de chaque cellule.

Décharge: pas moins de 30%

Pour la faire durer le plus longtemps possible, la meilleure solution est de lui appliquer une décharge de l’ordre de 30 %. Et pour se tenir à ce niveau il est tentant de surdimensionner le parc de batteries. Les conséquences de choix ne sont pas anodines : investissement onéreux, perte de place importante et réduction de la charge utile. Dans les faits, pour limiter l’encombrement du parc batterie, on tolère un seuil de déchargement de 80 % qui frôle les limites de la durée de vie de la batterie. Entre les deux situations, la gestion sensée de la décharge de la batterie se situe à 50 %. Avec cette valeur, le parc de batterie ne sera pas trop imposant. Il est très important de maîtriser le taux de décharge de la batterie, car il est directement lié au nombre de cycle de décharge/charge autorisé. Les deux sont intimement liés et la relation est simple, plus sera répété un taux de décharge important et moins le nombre de cycles de décharge/charge sera élevé.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.